Crédit : Pixabay

Tout savoir sur la réalisation de son propre e-liquide

L’e-liquide est cette substance qui est utilisée avec la cigarette électronique en vue de produire de la vapeur avec un goût qui est bien souvent aromatisée. De la même manière qu’il est possible de s’en procurer en magasin, vous pouvez le fabriquer vous-même. Dans ce processus, des ingrédients et des étapes interviennent.

L’essentiel à avoir pour réaliser son propre e-liquide

La réalisation de l’e-liquide nécessite d’avoir un certain nombre d’ingrédients.

La base

Le premier ingrédient dont vous avez besoin est une base prête à l’emploi. C’est en réalité un e-liquide neutre qui est sans goût. Cette base devra avoir le même taux de nicotine que l’e-liquide que vous aviez l’habitude de consommer.

Le choix de la base déterminera la sensation que vous ressentirez lors du passage de la vapeur au sein de votre gorge. Il déterminera aussi le goût, la texture et le volume de vapeur que votre e-liquide aura. Il existe la base 100 % propylène glycol et la base glycérine végétale. Par ailleurs, vous devez veiller au dosage nicotine DIY.

Le booster de nicotine

Le booster de nicotine est aussi nécessaire dans la réalisation de votre e-liquide. Il constitue une base neutre qui a une concentration très élevée de nicotine. Lorsque vous vous en servez dans votre préparation, il permettra d’augmenter le taux de nicotine de l’e-liquide. Notez bien qu’une contenance de 10 ml de booster de nicotine correspond à 200 mg de nicotine.

L’arôme

Pour la préparation de l’e-liquide, l’arôme aussi intervient et il en existe en une diversité de goût. Quand il est utilisé, il donne à l’e-liquide du goût et un parfum délicieux. Le petit vapoteur dispose en général de l’arôme-tabac, fruité, gourmand, menthe et de boisson.

L’additif

L’additif est un ingrédient facultatif dans la préparation de l’e-liquide. Il a toutefois le rôle de relever le goût de quelques-uns des arômes. Il arrondit également le-liquide en le sucrant ou en lui donnant une certaine sensation de fraicheur. Comme additif, vous avez l’acide malique, le méthyle lactate, le sweetener, la vanilline, le bitter wizard et l’acétyle pyrazine.

Les accessoires nécessaires pour réaliser son propre e-liquide

Pour préparer votre e-liquide, vous avez besoin :

  • Des béchers ;
  • Des éprouvettes ;
  • Des flacons twists gradués ;
  • Les seringues graduées ;
  • Les flacons PET ;
  • Les flacons Unicorne ;
  • Les flacons pipettes ;
  • Les gants vinyle ou latex.

Vous aurez éventuellement besoin des lunettes de protection si vous avez à utiliser une grosse quantité de bases.

Les étapes de préparation de l’e-liquide

Avant de réaliser votre e-liquide, installez-vous sur un plan de travail sec et propre. Disposez vos matériels et protégez vos mains avec les gants. Dans le flacon qui contiendra votre e-liquide, commencez à y verser les arômes en respectant le dosage. Pour un flacon de 100 ml, l’arôme doit avoir une dose d’environ 15 ml.

Versez-y ensuite le booster de nicotine. La dose de celui-ci dépend de votre dépendance à la nicotine. Mais légalement, il ne doit pas dépasser 20 mg/ml. Complétez l’e-liquide avec la base neutre pour que le flacon soit remplit. Au cas où vous voulez ajouter de l’additif, faites-le avant d’ajouter la base. Fermez à présent le flacon et agitez pour que les ingrédients se mélangent. Assurez-vous que le mélange soit bien fait pour éviter d’affecter votre santé avec une préparation de mauvaise qualité.

Le temps de repos avant l’utilisation de votre e-liquide dépend du type d’arôme utilisé. Patientez entre 0 et 5 jours pour l’arôme fruité, entre 3 et 7 jours pour le multiarôme fruité, entre 7 et 15 jours pour les arômes menthe, café, anis et vanille. Pour les arômes gourmands, vous aurez à attendre 15 à 20 jours et à attendre plus de 15 jours pour les arômes-tabacs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *